À l'avenir, nous ne pourrons plus demander de CODA pour les personnes physiques (dossiers CODA sans numéro d'entreprise).


Cette décision a été prise parce que toutes les banques ne fournissent pas de CODA aux personnes physiques, mais aussi parce que ces fichiers comportent un risque GDPR.